Enduro : Une vache à la Mégavalanche 2007
Publié par Clicos le 30/07/2007 19:10:00 (801 lectures)

Ca devient une mauvaise habitude, c’est la 6è fois que je me pointe à la méga, c’est la 6è fois que y’a toujours un truc qui me pourrit la course, des qualifs jusqu’à la course !!!

Tout commençait par une erreur de l’organisation qui m’attribuait le dossard 1367....de quoi partir sur l’avant dernière ligne de ma vague de qualifs...mais pourquoi ?"Ah oui tiens ben on t’as zappé...reviens vendredi soir on t’attribuera un autre dossard sur une première ligne" Ah, cool !!

Sauf que vendredi soir.....l’état de délabrement de ma fourche m’obligeait à la démonter et à la refaire, ma roue AV était aussi tordue, impossible à redresser, et surtout, ma valve d’air négatif de l’amortisseur qui a explosé...donc plus d’air négatif...et pas de revendeur scott à l’alpe d’huez. Et pas le temps d’aller chercher un autre dossard. De la mécanique à faire, c’est une question de vie ou de mort pour le lendemain...

Le parcours, c’est toujours le même, à une variante très technique près sur le haut du parcours, une variante qui compte tenu de ma position allait se faire à pieds...

 

Samedi matin ce sont les qualifs, avec donc une roue tordue, un amorto sans plus aucune sensibilité et un dossard pourri...tout s’annonçait donc bien !!! Et aussi, une idée un peu débile qui m’a poussé à me déguiser en vache...Bref, au start c’est impossible de doubler...une gamelle dans le névé, et mes belles trajectoires que j’avais repérées bouchées par un spectateur et d’autres crétins avec leur caméras télé...donc un beau bazar...Bref, je remonte quand même 24è, m’assurant une qualif pour la Méga en ligne F de justesse. A 1 minute de la ligne D seulement.

L’après midi, tout s’arrange, je trouve une valve pour l’amorto, et bichonne mon vélo. La roue est irrécupérable mais j’ai resséré tous les rayons, elle devrait pas se tordre plus que ça. Pas de sous par racheter une autre roue...

Ce dimanche matin, c’est le départ sur le glacier, sur une neige parfaite. 30 secondes.....10.....5... !!!!! .......et alors ? quoi annulé ? Eh oui, un gusse de la première ligne était un peu trop chaud et a provoqué une deuxième procédure de départ...et c’est reparti, 30.....10...5...et hop hop hop c’est parti !!!!!!! Ma méthode sur la première ligne droite : mains sur le guidon mais pieds par terre : stabilité, contrôle, juste assez pour éviter tous les autres en perdition...Je gagne des places dans ce foutu glacier, j’en gagne pas mal, je commence à y croire !! Et là bammm !!!!je me prend un mec qui venait de se planter et qui se relevait de travers....je merelève, aïe, y’a du dégât : levier de frain AV déboîté du guidon, je le remtes vite fait en place mais c’est tordu, j’arive à peine à toucher le levier, presque obligé de lâcher le guidon pour freiner...ce que j’avais pas vu c’est que mon guidon était aussi toru, ainis sur le disque de frein...je m’en apercevrait qu’en bas, mettant mes performances médiocres au pédalage sur le compte de ma mauvaise forme....Bref, rien de bien intéressant jusqu’au bout, j’ai fini 66è, ou 65 je sais plus. J’ai eu beaucoup d’encouragements grâce à mon déguisement, c’était assez sympa l’ambiance autour de moi quand je passais !! Wildhaber a gagné...une cinquième fois, bravo ! Plusieurs choses m’ont frappé ce WE :
-  le nombre d’anglais...incroyable !!
-  le niveau physique des riders : tous des mobylettes. Dans la montée de Villars reculas je me suis fait massacrer, ils étaient tous sur la plaque en danseuse à fond...incroyable...dans la montée vers le télésiège à la fin du sentier de la cristallière je suis monté à m’arracher les poumons, à vomir, et au sommet ils sont 5 ou 6 à m’enrhumer comme si y’avait rien eu avant...OK mon vélo freinait tout seul, mais quand meme !Ca casse le moral.
-  le niveau général qui augmente encore, année après année ça devient de plus en plus serré et difficile. Tous les pros qui ont eu un problème n’ont pas été en mesure de remonter, au moindre pépin c’est terminé maintenant.
-  Le fair play qui s’améliore aussi...je suis bien placé pour en parler, à 1 ou 2 exceptions près, franchement, c’est très fair play et ça fait plaisir.
-  Le nombre de gens qui m’ont pris en photo....

Mais comme des images valent mieux qu’un long discours, je vous envoie dès que je peux une compile des meilleures images embarquées de ma course sur Youtube.

départ glacier

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Autres articles
22/05/2019 11:30:00 - TRJV #2 CHAMONIX 01-02/06/19
22/05/2019 00:41:54 - Entraînement à destination des compétiteurs
20/05/2019 20:50:43 - RESULTATS TRJV GRAND CHAMBERY - 18 et 19 mai 2019
16/05/2019 10:03:24 - TRJV GRAND CHAMBERY >> DERNIERES CONSIGNES
15/05/2019 09:20:00 - TRJV #1 GRAND CHAMBERY - Saint François de Sales - 18 et 19 mai 2019

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.